• octobre

    26

    2017
  • 352
  • 0

Quelle est notre véritable empreinte carbone ?

Avant de vous faire part des derniers résultats publiés par le Commissariat général au développement durable, entendons-nous sur les termes. « L’empreinte carbone », c’est la mesure du volume de CO2 émis lors de la combustion d’énergies fossiles (le charbon, le pétrole et tous ses dérivés, le gaz naturel, …) par les personnes physiques ou morales. Au quotidien notre empreinte carbone peut donc être mesurée, en fonction de l’utilisation que nous avons des différentes énergies fossiles.

C’est sur cette base que le Commissariat général au développement durable nous apprend qu’en France, 70% des émissions de gaz à effet de serre des ménages sont directement liés : au logement, aux déplacements et à l’alimentation. L’étude publiée le 17 octobre 2017 estime donc l’empreinte carbone des ménages à 689 millions de tonnes équivalent CO2 pour 2016. Soit 13% de plus qu’en 1995.Mais derrière cette augmentation brute se cache une stabilité encourageante : ramenée au nombre d’habitants, qui a bien sûr augmenté, l’empreinte carbone par an et par habitant est presque identique. Elle s’élève à 10,7 tonnes équivalent CO2 par an et par habitant.

Cette stabilité s’explique et se mesure. Elle s’explique par les progrès techniques constants du secteur de l’énergie et de chacune de ses filiales. Dans le domaine des transports ou du bâtiment, les innovations accompagnent le changement des modes de vie, des réglementations et des prix. Par exemple, les ménages surveillent de plus en plus précisément leur consommation d’énergie et l’augmentation constante des prix d’approvisionnement les conduit vers de nouveaux moyens de production pour le chauffage, l’eau chaude sanitaire ou l’électricité en général. C’est ainsi que malgré l’augmentation de la population, l’empreinte carbone globale par an et par habitant demeure stable : grâce au développement et à la diffusion de systèmes moins gourmands en énergie. Concernant la consommation finale d’énergie dans le seul secteur résidentiel, on observe alors une diminution de son empreinte de 9% entre 2002 et 2015.

Le calcul de l’empreinte carbone aide à définir les stratégies et les solutions les mieux adaptées à chaque secteur d’activité et de participer ainsi plus efficacement à la diminution des émissions de gaz à effet de serre. Vous le savez, concernant votre habitat, vous pouvez compter sur DGC !

 

A bientôt !

LEAVE A COMMENT

You comment will be published within 24 hours.

Cancel reply

COST CALCULATOR

Use our form to estimate the initial cost of renovation or installation.

REQUEST A QUOTE
Latest Posts
Most Viewed
Text Widget

Here is a text widget settings ipsum lore tora dolor sit amet velum. Maecenas est velum, gravida Vehicula Dolor

© Copyright 2014 - 2018 Damotte Génie Climatique by FurniSoft