• février

    7

    2018
  • 561
  • 0

Idées reçues sur le fonctionnement d’une PAC

Cher visiteur,

Aujourd’hui je vous propose de combattre les idées reçues concernant le fonctionnement de la pompe à chaleur pour ouvrir la série de nos communications hebdomadaires de l’année 2018.

En effet ce blog a été trop silencieux depuis trop longtemps ! Alors tant pis si le mois des bonnes résolutions est déjà fini, prenons-en tout de même, et gageons que nous vous écrirons une fois par semaine cette année, rien que ça ! Et pour démarrer du bon pied, attaquons un sujet basique, simple (#orelsan) : le fonctionnement d’une pompe à chaleur et les raccourcis qui prétendent dévoiler le revers de la médaille de ce système… En vérité, ce sont bien souvent des discours parcellaires ou imprécis dont il s’agit. Mieux vaut prendre le temps de refaire le point sur les approximations les plus courantes et que nous rencontrons encore beaucoup trop souvent à notre goût :

« Une pompe à chaleur ça ne fonctionne pas quand il fait moins de 0°C dehors »…

Je vous l’accorde, c’est à la fois l’idée reçue la plus répandue et la plus fausse ! Car le fonctionnement de la pompe à chaleur repose sur deux procédés bien connus : la compression (comme lorsque je gonfle mon vélo : plus je le gonfle, plus je comprime l’air dans la chambre à air et plus la pompe chauffe) et la détente (comme lorsque je dégonfle mon vélo et que l’air qui sort de la chambre à air est froid). (Pour les curieux, des explications plus scientifiques sont disponibles sur cette page wikipédia). Or, ces phénomènes n’ont rien d’impossible avec des températures négatives (j’ai personnellement déjà gonflé et dégonflé mon vélo par -7°C !).

Alors d’où vient cette idée ? Très simplement du fait que « pompe à chaleur » est une expression qui désigne une machine, dans son sens le plus général ! A titre de comparaison, nous avons tous déjà utilisé une « voiture ». Mais combien d’entre nous ont déjà embarqué dans une voiture de course ? une voiture électrique ? Sans même l’avoir fait nous savons tous, instinctivement, que ces différentes « voitures » ne sont pas conçues pour la même utilisation. Pour les pompes à chaleur, c’est la même chose ! Ne choisissez pas la première venue parce qu’elle est jolie ou bon marché : vérifiez tout d’abord qu’elle convient aux températures saisonnières moyennes de la région et à vos besoins. Pour information, de nos jours, les pompes à chaleur les plus performantes fonctionnement jusqu’à -25°C (!).

Enfin et surtout,
🙂 n’hésitez pas à faire appel à un professionnel 🙂
A bientôt !

LEAVE A COMMENT

You comment will be published within 24 hours.

Cancel reply

COST CALCULATOR

Use our form to estimate the initial cost of renovation or installation.

REQUEST A QUOTE
Latest Posts
Most Viewed
Text Widget

Here is a text widget settings ipsum lore tora dolor sit amet velum. Maecenas est velum, gravida Vehicula Dolor

© Copyright 2014 - 2018 Damotte Génie Climatique by FurniSoft